Formation à la gestion du péril animalier organisée par Aéroport de Libreville

Soucieux de la sécurité de l’exploitation des aéronefs et afin de prévenir au maximum les collisions entre la faune et les avions qui atterrissent et décollent, Aéroport de Libreville a financé une formation contre le risque animalier pour ses agents et ceux de l’ANAC, qui s’est déroulée du 19 au 23 mars au sein d’ADL.

L’entreprise retenue, Biotope, avait au préalable réalisé un diagnostic de l’ensemble des espèces d’oiseaux et mammifères présentes sur la zone aéroportuaire afin de déterminer un niveau de risque de collision pour chacune d’entre elles.

Suite à cette expertise, des actions à mettre en œuvre ont été déterminées afin de supprimer ou réduire ce risque. C’est dans ce contexte que les agents d’ADL en charge de la gestion du risque animalier et les Inspecteurs de la Direction des Aérodromes et des Equipements Aéronautiques de l’ANAC ont suivi une formation personnalisée et adaptée au contexte aéroportuaire de Libreville.

La formation s’est déroulée en sessions théoriques et pratiques, autour des points suivants :
– Sensibilisation aux règlements et pratiques en vigueur dans le domaine de prévention du péril animalier
– Les techniques d’observation de la faune locale
– La connaissance des espèces animales présentes sur le périmètre aéroportuaire
– Les principes d’un système de gestion de la sécurité et des méthodes d’évaluation du péril animalier
– La maîtrise des procédures de collecte et d’identification des animaux retrouvés après impact.

Ce séminaire sécuritaire a été un succès et a permis au personnel de bien comprendre en quoi consistait la gestion du risque animalier et quelles sont les différentes techniques pour lutter contre ce risque.

Image2

Image1